Skip to content

Les inquiétantes conclusions de l’IRSN sur l’état radiologique de l’environnement en Vallée du Rhône

17 septembre 2012

Communiqué de Presse du Collectif Antinucléaire 13, Marseille le 17 septembre 2012

Le Collectif Antinucléaire 13 s’inquiète des conclusions du dernier rapport de l’IRSN (Institut de Radioprotecction et de Sûreté Nucléaire) : « Constat Radiologique Vallée du Rhône… » qui analyse les niveaux de radioactivité « de l’amont de Creys-Malville jusqu’en Camargue ».(1)

Les conclusions générales de ce rapport se veulent évidemment rassurantes, mais le Collectif Antinucléaire 13 s’inquiète des taux de tritium relevés autour du site de Marcoule et note avec une égale inquiétude que les rizières de Camargue sont encore marquées en plutonium consécutivement aux activités des installations du CEA de Marcoule et à la crue du Rhône de 2003.

 Le Collectif Antinucléaire 13 ne peut se satisfaire des conclusions de l’IRSN sur les analyses concernant le tritium qui font état « (d)…un net marquage en tritium des végétaux... principalement dans l’axe de la vallée… jusqu’à plus d’une dizaine de kilomètres au nord et au sud du site » de Marcoule, tout en indiquant que « Les niveaux de ces différent radionucléides ne présentent aucun risque sanitaire »(2)

Pour le tritium en effet, certaines mesures font état de dépassements significatifs par rapport au bruit de fond : 2350 becquerels par litre pour le point de relevé situé à proximité immédiate du CEA de Marcoule, pour un bruit de fond de 1,5 becquerels par litre (3).

Comment croire à l’absence de risques sanitaires alors que dans un rapport de 2010 sur le tritium le même IRSN concluait à un défaut de connaissances sur « – une évaluation, dans des conditions réalistes d’exposition, des effets biologiques et sanitaires du tritium sur les organismes vivants » et que «… L’acquisition de telles connaissances supposera la mise en œuvre de programmes expérimentaux complexes et coûteux, sans doute à mener en coopération avec plusieurs pays. » (4)

Dans le cadre du projet ITER, qui utilisera de 1 a 2 kilos de tritium (pour ordre de grandeur les rejets de tous les réacteurs nucléaires dans le monde sont de l’ordre de 0,35 kg) le Collectif Antinucléaire a déjà pointé, devant les députés européens, la dangerosité de ce radio-élément :

«  L’eau tritiée voyage rapidement et sans obstacles dans l’environnement et peut pénétrer toutes les formes de vie…Le tritium pénètre donc dans le corps humain. Il peut être inhalé, avalé ou absorbé par la peau. Il peut également être ingéré quand on consomme des aliments contaminés. La plus grande partie du tritium qui pénètre dans notre corps est éliminé assez rapidement. Cependant une partie du tritium est incorporé dans les molécules organiques du corps. Ce tritium est dit « lié organiquement » et peut irradier pendant plus de 500 jours au cœur des cellules et provoquer également de graves dommages aux molécules d’ADN. Le tritium cause des cancers et de nombreux effets sur la santé (cardiopathies, troubles neurologiques, cécités, maladies respiratoires,….). » (5)

Au vu des résultats de l’IRSN, il n’est pas responsable de conclure à une absence de conséquences sanitaires du tritium alors que les recherches sur ses effets n’ont pas été menées. En augmenter de façon significatives les rejets dans l’environnement avec l’expérience ITER est inconscient .

Le Collectif Antinucléaire 13 se refuse à faire partie des cobayes.

Contact Presse : collectif-antinucleaire13@orange.fr

____________________________________________________________________________________

  1. http://www.irsn.fr/FR/expertise/rapports_expertise/surveillance-environnement/Pages/Constat-radiologique-Vallee-du-Rhone-Rapport-terrestre_Sesure-2012-06.aspx
  2. pages 56 et 57 du rapport
  3. page 23 du rapport
  4. http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20100709_rapports_IRSN_etat_connaissances_tritium.aspx
  5. https://collectifantinucleaire13.wordpress.com/2011/05/17/iter-le-collectif-antinucleaire-13-devant-les-deputes-europeens/
Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :