Skip to content

Tract distribué à Saint Paul les Trois Chateaux durant la réunion publique préparatoire à l’exercice de « crise » du 7 novembre 2013 Tricastin

6 novembre 2013

soldat nucléaireVous allez être sollicités pour participer à un énième exercice de simulation d’accident nucléaire dû à une fuite de produit radioactif provenant du site de Tricastin. C’est l’exercice en lui-même qui est dangereux car il entretient l’illusion que des mesures peuvent être prises pour assurer la sécurité des populations. Cela n’est pas le cas, car rien ni personne ne vous protégera des conséquences d’une catastrophe nucléaire.

Lire la suite…

Le Collectif Antinucleaire 13 dérange le Président de WANO : pas de champagne ce soir !

21 juin 2013

Le 21 février 2013, Laurent Stricker, alors Président de la WANO (World Association of Nuclear Operators – « Association Internationale des Exploitants Nucléaires »), invité à Aix-en-Provence par la SFEN (Société Française d’Energie Nucléaire), pourtant la fine fleur de la nucléocratie française, bardé de diplômes, expert patenté, ne résistera pas devant notre insistance à discuter avec lui de la limite de ses compétences. Tant pis, il ratera champagne et petits fours…. Belle fin de carrière !

« Parmi nos contemporains, je n’en connais que très peu dont la peur face à la possible apocalypse égale celle que leur inspirent des dangers aussi puérils que, par exemple, celui de perdre leur prestige ». Günther Anders, « La Menace Nucléaire, Considérations radicales sur l’âge atomique », Le Serpent à Plumes, 2006, p.273

ITER et le tritium : ils ne savent pas ce qu’ils font !

18 mai 2013

bol iterLe Collectif Antinucléaire 13 a alerté à de multiples reprises sur le danger principal du projet ITER : l’utilisation de tritium, élément radioactif qui présente des risques sanitaires inacceptables (1). Le tritium est de l’hydrogène radioactif. Il se combine facilement avec l’oxygène pour produire de l’eau tritiée radioactive. Cette eau tritiée a la « désagréable » propriété de pénétrer sans obstacle toutes les formes de vie, dont bien sûr le corps Lire la suite…

Areva va fournir son poison radioactif au Japon : se taire c’est être complice

2 avril 2013

barres moxDébut avril 2013, deux ans après le début de la catastrophe de Fukushima, alors que 52 des 54 réacteurs ne sont plus en exploitation au Japon,  AREVA, société détenue à plus de 70% par le CEA, c’est-à-dire par l’Etat français, s’apprête à livrer une cargaison de MOX au Japon destinée au réacteur n°3 de la centrale de Takahama dans l’optique de son redémarrage. Lire la suite…

L’inacceptable propagande de la SFEN dans les lycées

26 décembre 2012

oeil radioactif copierLa SFEN PACA,  branche régionale de la Société Française de l’Energie Nucléaire dont le Président n’est autre que Luc Oursel, Président Directeur de la Société Areva, et qui se déclare « association scientique dont le projet est de favoriser le progrès des sciences et technologies nucléaires », distille sa dangereuse propagande dans les lycées et collèges de la région. Lire la suite…

Le Collectif Antinucléaire 13 soutient le rassemblement en solidarité avec les antinucléaires japonais – Paris le 13 octobre Ambassade du Japon

9 octobre 2012

SOLIDARITE AVEC LA REVOLUTION DES HORTENSIAS

 Non au redémarrage du nucléaire au Japon 

Arrêt Immédiat partout ailleurs !

 En solidarité avec ceux qui au Japon se révoltent contre le redémarrage des réacteurs et prévoient un week-end de mobilisation les 13 et 14 octobre, pour tous ceux qui résistent à l’ordre nucléaire et demandent l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif de cette industrie : Lire la suite…

Les inquiétantes conclusions de l’IRSN sur l’état radiologique de l’environnement en Vallée du Rhône

17 septembre 2012

Communiqué de Presse du Collectif Antinucléaire 13, Marseille le 17 septembre 2012

Le Collectif Antinucléaire 13 s’inquiète des conclusions du dernier rapport de l’IRSN (Institut de Radioprotecction et de Sûreté Nucléaire) : « Constat Radiologique Vallée du Rhône… » qui analyse les niveaux de radioactivité « de l’amont de Creys-Malville jusqu’en Camargue ».(1) Lire la suite…